INTERVENTIONS Artistiques

À l'instar des oiseaux migrateurs, le projet participatif puisse son essence dans l'invitation au voyage, un appel vers la nature. Pensée migratoire vers un ailleurs, non pas un autre pays mais plutôt un monde intérieur sous forme de cabane à oiseau sur pilotis. L'artiste et les habitants de la ville vont construire ensemble plusieurs cabanes à l'intérieur desquelles sera visible une relecture de la ville. Usant du médium de la photographie, l'artiste initie les habitants à l'art du collage. En utilisant les codes empruntés au Street Art, l’œuvre éphémère produite s'installe dans l'espace urbain végétal (parc, square) pour offrir une relecture du patrimoine architectural.

Il ne s'agit plus d'une simple promenade au cœur de la ville et de ses espaces naturels mais bel et bien d'une déambulation imaginaire où se mêle des images réelles, témoignages et des éléments iconographiques pour redessiner l'environnement connu par ces habitants et par nous, visiteur d'aujourd'hui.

revue.jpg

Revue pliante réalisée par les élèves de la classe UPE2A dans le cadre des ateliers photographiques mené par Emilie Pillot et Madamde De Freitas en 2021.

 

Toutes les photographies ont été prises par les élèves à l’aide d’appareils photo jetables mis à disposition par le collège Nina Simone. Ensemble, les élèves sont allés cartographier le quartier sous forme de «mini-revue» papier car comprendre et montrer son identité c’est aussi et avant tout raconter ses déplacements, son lieu de vie, ses habitudes et ses amis/famille.

Tout repose sur le regard.

Le regard que nous portons et celui posé sur nous. L’idée est de créer une rencontre avec d’autres cultures et habitants à travers un programme d’échange entre les élèves du collège Nina Simone et leurs correspondants de Taiwan. Encadrés par l’artiste, Emilie Pillot et la professeure de chinois Mme Cattelain, les élèves ont tisser l’identité de leur quartier à travers différentes photographies qu’ils ont réalisé. Après plusieurs ateliers/rencontres, chaque élève a réalisé sa carte postale dans le but d’offrir une vision de leur environnement.

Commence alors l’écriture de ceux qui font le lien entre Lille et Taiwan : les collégiens.

AFFICHEEEppp.jpg

Projet mené  dans le cadre de la 19 ème édition du festival Les fenêtres qui parlent.

 

LEFILROUGE est conçu de la même manière, comme un espace de dialogue entre les différentes œuvres, artistes et résidents, comme un lien entre ces fenêtres dispersées dans la ville. Chaque proposition artistique est accompagnée d’un code QR, donnant accès à une carte, un parcours, des informations concernant les œuvres et les artistes. C’est une invitation à la découverte des rues, à parcourir les imaginaires des différents artistes invités durant ce 19eme festival. Il s’agit, en plus, de proposer un jeu de piste permettant de (re)découvrir la ville et notre environnement urbain. C’est alors le public, à travers sa déambulation, qui fait se rencontrer les artistes et les œuvres, et qui permet, finalement, de faire parler les fenêtres entre elles.

AFFICHEEEEE.jpg
AFFICHEeeu.jpg

Intervention artistique participative, Sens Dessus Dessous est une réappropriation de l’espace public à travers une occupation de la rue par le collage d’affiches réalisées à partir d’archives photographiques de la ville d'Abbeville. Au cours d'ateliers, les habitants sont initiés à l'art du collage analogue par l'artiste qui les transforme en affiche à coller dans la rue. Géolocalisable via une application, chacune est liée à son auteur et son origine par le biais de code QR, le passant peut alors enrichir le contenu en postant d’autres photographies ou commentaires. L’artiste invite les habitants au cours d’une déambulation à coller les affiches réalisées. Un jeu de pistes se créer et permet de (re) découvrir le patrimoine architectural de la ville.

Intervention IN SITU, Les fenêtres qui parlent est une occupation des fenêtres et façades de maison des habitants du quartier de Wazemmes à Lille à travers l'installation d'oeuvres d'art. Après plusieurs échanges, les habitants ont fournis à l'artiste des photographie d'archives familiales permettant à celle-ci de réaliser soit  un collage analogue  directement sur la vitre des habitations où la réalisation de rideaux sérigraphiés.

Intervention artistique participative intitulée Nous y somme(s) . Cet atelier performance est une réappropriation du site naturel de la Montagne de Frise par la projection d'images d'archives de la 1 ère Guerre Mondiale et de citations du poètes Blaise Cendrars par la méthode du ligth painting stencil. Au cours de déambulations nocturnes, des scènes, des visages issus de cette guerre, reprennent ainsi possession de cet espace. Ces fantômes sont les nouveaux acteurs et décors d'une histoire inédite. 

NOUS.jpg

Intervention artistique protéiforme participative, À vos archives... est une réappropriation de l’espace public à travers une occupation de la rue par le collage d’affiches réalisées à partir d’archives photographiques de mai 68 (mise à disposition par les habitants de la ville de Drocourt). Chacune est transformée en affiche à la maniére de celles réalisées au cours du mouvement de Mai 68.  Géolocalisable via une application, chacune est liée à son auteur et son histoire par le biais de code QR, le passant peut alors enrichir le contenu en postant d’autres photographies ou commentaires en lien avec l’image d’origine. L’artiste invite les habitants au cours d’une déambulation à coller les affiches réalisées. Un jeu de pistes se créer et permet de (re) découvrir notre environnement de vie.

AFFICHE.jpg

En amont du festival, des images représentants les figures  marquantes d'un évènement ou de l'histoire de la ville, sont progressivement installées dans l’espace du quotidien des habitants. Chaque espace libre dans la rue devient une plateforme susceptible d’être investis pour « afficher ». L'’intervention artistique Figures en rue interpelle le regard quotidien des usagers de l’urbain, ou seuls la performance et l'histoire permet de réinventer et de se ré-approprier la ville.

L’image emblématique est le résultat d’une mémoire collective massive récoltée à un temps donné. Ce spectacle offert au passant semble s’incruster au fil du temps dans la mémoire de chacun et ressortis des albums souvenirs des uns et des autres. Ces figures fantomatiques apparaissent comme un compagnon médiateur entre les artistes de rue et les spectateurs.

AFFICHEee.jpg